« Quand J’avais 6 ans, j’ai tué un dragon », la leucémie de Mika

 

Vous étiez presque 900 000 devant votre poste de télévision mardi soir !Merci pour cet incroyable accueil et pour vos…

Posté par Quand j’avais 6 ans, j’ai tué un dragon / La Leucémie de Mika sur jeudi 25 février 2016

 

Mika apprend le 5 avril 2012 qu’elle est atteinte d’une leucémie. Elle a 6 ans. L’enfant, la maman, le papa et le médecin, nous content le long parcours vers la guérison. Un carnet de bord coloré, singulier, plein d’humour et de poésie. Un film intime et universel. Bouleversant et efficace. Grave et léger. Drôle et pas drôle.


Un matin d’avril 2012, le cinéaste Bruno Romy et la dessinatrice Annabelle Cocollos apprennent que leur fille Mika, 6 ans, est atteinte d’une leucémie… Huit mois plus tard, quand Mika peut enfin retrouver le chemin de l’école, la famille décide de faire un documentaire intitulé « Quand j’avais 6 ans, j’ai tué un dragon ». Le film est construit en trois actes.

Le premier se concentre sur le séisme du diagnostic, l’annonce aux proches, la première nuit à l’hôpital, l’angoisse totale.

Le deuxième relate la vie d’un service d’oncologie pédiatrique,les soignants, les autres enfants malades et leurs parents, l’adaptation à un autre monde… jusqu’au retour à la maison.

Le troisième évoque les incessants séjours à l’hôpital, les transformations physiques causées par les chimiothérapies, la vie quotidienne avec le cancer… jusqu’au matin où Mika retourne à l’école, coiffée de son chèche, le sourire aux lèvres.

Voir le film entier 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *